Cultiver sa nature et se faire plaisir...
Un aquarium à la maison

L’aquarium, dans une pièce de la maison est souvent considéré comme un objet décoratif, en accueillant des petits poissons colorés, des plantes et des objets, il sert de décoration vivante. Aussi utilisé pour ses vertus apaisantes l’aquarium prend une place importante dans le Feng-shui, (l’art de canaliser les énergies de manière harmonieuse dans la tradition chinoise)  Il fascine et repose à la fois. Pour lutter contre le stress et l’anxiété contempler un aquarium serait très efficace.


• Les types d'aquariums

- Les aquariums d’eau douce tempérée : convient parfaitement aux débutants. Ce type d’aquarium est idéal pour les poissons rouges. La température de l’eau se situe entre 18°C et 20°C. S’il est assez grand, il peut être orné de quelques plantes.
- Les aquariums d’eau douce tropicale : la température de l’eau peut être de 24°C à 30°C. Destinés à reproduire un mini écosystème avec des variétés de poissons et plantes spécifiques ne pouvant vivre qu'ensemble.
- Les aquariums d’eau de mer : nécessitent un budget conséquent (équipements et accessoires coûteux). Destinés généralement aux grands passionnés car l’écosystème est difficile à conserver.
- Les aquariums récifaux : c’est un type d’aquarium particulier dont l’attention se porte majoritairement sur les coraux. Pour un meilleur résultat et rendu, il est nécessaire d'opter pour un aquarium d’une taille minimum de 400 litres. Sélection Mon jardin à vivre.

• Les équipements indispensables

- Un filtre : indispensable pour détruire les différentes déjections des poissons. Cela évite de changer totalement l'eau ? il garantit également la bonne santé des poissons. Pour les aquariums de plus de 150 litres, choisissez un filtre extérieur.
- Une pompe à eau, permet de brasser l’eau
- Une pompe à air, intègre de l'air dans l’aquarium
- Un chauffage, régule ou fixe la température de l’eau
- Un éclairage, approprié est essentiel au maintien d’un environnement sain de l’aquarium, grâce à lui, les poissons se sentent dans un milieu naturel. Il met en valeur l'aquarium et limite la formation des algues.
- Les plantes, participent à la qualité de l’eau de l’aquarium, en absorbant les nitrates pour pousser.

• L'emplacement de votre aquarium doit être réfléchi

- Objet de décoration vivant, l’aquarium doit être visible et facile à contempler
- Choisissez un endroit calme, sont à proscrire couloirs et entrées, ces lieux de passages stressent les poissons
- Le soleil sur les vitres du bac apporte une prolifération d’algues, dont il est très compliqué de se débarrasser.
- Placez-le près d'une prise de courant, en prenant soin de ne pas l’asperger d’eau,
- Si vous choisissez un bac grand modèle, vérifiez à ce que le sol puisse supporter le poids de l’aquarium, (un aquarium pèse en moyenne, une fois et demi son volume, soit un bac de 300 litres pèse environ 450 kg)

• L'installation

Il faut impérativement installer les éléments dans l’ordre : le sol, le décor et les plantes.
- le sol, le substrat et une couche de sol nutritif recouvert d'une couche de sable, d’environ 6 cm, il sert également de support de croissance pour les plantes. De nombreux sables aquariophiles sont à disposition selon l'effet esthétique recherché,
- le décor, personnalise votre aquarium, sert de refuge aux poissons, fixe certaines plantes et cache le matériel visible,
- les plantes  sont importantes, elles assurent l’équilibre biologique, participent à la lutte contre les algues  et améliorent la qualité de l'eau,

L’aquarium est à sa place, l’installation est terminée, vous pouvez alors le mettre en eau. Patientez quelques temps pour respecter le « cycle de l’azote ». Lorsque ce cycle terminé, vous pourrez introduire les poissons.

• Introduction des poissons

- Les poissons sont sensibles au choc thermique, cette étape est importante,
- Ne renversez pas le sachet avec les poissons directement dans l’aquarium,
- Acclimatez les poissons en les laissant dans leur sachet de transport, et laisser tremper le sac dans l’aquarium
- toutes les 10 mn, mettez un verre d'eau de l'aquarium dans le sac, répétez l'opération 3 à 4 fois
- cette opération terminée, la température et les caractéristiques de l'eau du sac sont quasi-identiques à celles du bac,
- vous pouvez à l’aide d’une épuisette, déposée délicatement dans le bac, libérer les poissons. 
-  Ne jetez pas l’eau du sachet dans l’aquarium. 

• L’entretien de l’aquarium

L’entretien du bac est relativement simple, il suffit d’être organisé et de posséder les accessoires indispensables pour le nettoyage, à savoir
- un aspirateur aquarium
- une éprouvette
- un seau
- un tuyau de vidange
- un PH mètre

L'entretien de l’aquarium se fait en plusieurs phases :
- L’eau : vous pouvez changer l’eau tous les 15 jours, environ 10% de la contenance totale. Pour les bacs inférieurs à 100 litres, changez l’eau une fois par semaine
- Les filtres : les masses filtrantes se lavent en deux fois,
       1 - par exemple le jour où vous changez l’eau, la partie supérieure dans l’eau évacuée de l’aquarium est nettoyée.
       2 - Changez l’eau de la partie inférieure lorsque vous faites la vidange.
Ce procédé permet de garder des bactéries disponibles dans le filtre. N’utilisez jamais d’eau du robinet, les désinfectants contenus dans cette eau éliminent toutes les bactéries utiles.
- Les vitres : nettoyez-les une fois par semaine, plus pour raison d’esthétique que d’utilité.
- Les plantes : coupez-les en fonction des espèces et ôtez les feuilles mortes.
- Les décors : nettoyez manuellement les éléments sales ou envahis par les algues.

• L'alimentation

Nourrissez les poissons chaque jour de préférence le soir, distribuez le repas en deux fois, aussitôt la première quantité assimilée par les poissons, distribuez la seconde part.
La nourriture ne doit jamais tomber au fond de l’aquarium.
Un jeûne, un jour par semaine, est important pour les poissons et pour l'équilibre de l'aquarium.