Cultiver sa nature et se faire plaisir...
Toutes griffes dehors !

Un chat qui « fait ses griffes » partout et surtout dans la maison, peut être un problème pour son maître. C'est pourtant un geste confort et naturel pour lui. Il faut donc bien comprendre ce comportement afin de l'aider et que son propriétaire n'en subisse pas les désagréments.

• Pourquoi le chat fait-il ses griffes ?

Il y a plusieurs raisons à ce comportement.
A la base, "faire les griffes" est un geste vital pour le chat. C'est ainsi qu'il les aiguise et élimine les couches cornées mortes. Dans la nature, il aimera les troncs d'arbres et autres surfaces rugueuses. En intérieur, il préférera les murs, canapés ou rideaux.
C'est aussi une façon, pour lui, de laisser sa trace. Il marque son territoire et dépose des phéromones présentes dans ses coussinets.
Puis cette habitude reste et devient un plaisir où le chat en profite pour s'étirer, pour se limer les griffes, pour se faire remarquer. Comme toute habitude, il est très difficile de la faire disparaître.

• Quelles solutions pour limiter ce comportement ?

Lors de l'adoption du chat, un des accessoires indispensable est le griffoir. Un chaton qui apprend dès son plus jeune âge à l'utiliser ne ressent généralement pas le besoin de s'attaquer aux meubles et tapisseries.

Pour un chat adulte, qui a déjà pris l'habitude de faire ses griffes sur un support indésirable, il faut donc le réorienter vers un endroit adapté. Inutile de crier ou de le réprimander, cela ne ferait que renforcer son choix vers l'endroit inapproprié qu'il utilisera en l'absence de son maître.
Il est donc conseillé de placer un griffoir à proximité de son endroit interdit. Petit à petit son habitude se déplacera vers ce nouveau poste à griffer. Par la suite, l'objectif est de déplacer le griffoir de façon progressive (quelques centimètres par jour) jusqu'au bon endroit.

Le répulsif : il permet de décourager le chat et de le faire fuir. Il suffit de pulvériser les meubles ou endroits de griffures du chat.

• Le griffoir

Différents types de griffoirs existent, quelques conseils pour le choisir et l'installer.
          - Le pilier du griffoir doit être assez haut pour permettre au chat de s’étirer de tout son long et se courber pendant qu’il enfonce ses griffes.
          - Il doit impérativement être stable et ne pas risquer d’osciller et de tomber.
          - Disposer plusieurs griffoirs en différents endroits de la maison si plusieurs chats vivent ensemble.
          - L'installer à l'endroit où le chat a l'habitude de dormir, il a surtout envie de griffer après son réveil.
          - Pour encourager le chat, on peut au début frotter le griffoir avec de l’herbe à chat.

Le griffoir peut être associé à un espace de repos, les arbres à chat. Ils sont généralement composés d'un poteau griffoir, d'un lieu de repos et d'un espace de jeu. Sélection Mon jardin à vivre.

• Un comportement transmis génétiquement

Il semble que ce comportement se transmette génétiquement : les petits des chats griffeurs auront tendance à griffer plus que les autres.
Mais se faire les griffes est également un comportement acquis et transmis par imitation. Comme le modèle du chaton est sa mère dans ses premières semaines de vie, il est recommandé de se procurer des chatons issus d’une mère utilisant régulièrement un griffoir afin de limiter ce comportement indésirable.